La course aux diagnostiques!

people-316506_960_720

J’invente rien, le titre est paru dans la presse. L’article confirme que je ne suis pas la seule à penser que les diagnostiques sont payants… Pas parce que je ne crois pas aux symptômes mais plutôt parce que je pense qu’ils sont détectés de façon exagérée et précoce.

On se le cachera pas, quand je vais chez le dentiste…ça me coûte un bras! Impossible de sortir de là sans avoir un problème urgent à régler dans ma bouche!!! Je ne dis pas que je n’ai aucun problème mais je dis que mes problèmes sont payants.

Ce qui m’a amené à penser de cette façon c’est le travail que j’ai fait il y quelques années dans le domaine de la rénovation; former des représentants (vendeurs).  L’objectif d’un vendeur est de créer un sentiment d’urgence à son client pour inciter celui-ci à acheter le produit ou le service qu’on veut bien lui vendre. Après tout, faut bien faire rouler l’économie!

Que je sois un professionnel, un commerçant, un consultant, peu importe, je suis là pour engendrer des revenus. Si vous lisez l’article de la presse, vous verrez que mêmes les commissions scolaires mettent en pratique les techniques de ventes…Plus il y a d’enfants avec des troubles d’apprentissages et plus il y a de subventions $$$.

Quoi qu’il en soit, on ne demande pas à un parent ordinaire de faire évaluer son enfant pour tous ses retards. Les retards ou les troubles d’apprentissages seront plus faciles à diagnostiquer avec certitude à un âge ou l’enfant  »devrait » avoir acquis certains apprentissages.

Les tout-petits sont envoyés de plus en plus jeunes à la garderie. Les états gouvernementaux travaillent à les envoyer à l’école dès l’âge de deux ou trois ans. L’objectif est de déceler de plus en plus jeune les retards et les troubles pour faciliter la réussite scolaire des élèves.

Ce qui me désole dans ce système c’est que pendant ce temps-là on ne travaille pas sur les forces des enfants mais bien sur leurs problèmes. Parce que si j’essaie de comprendre la logique du système scolaire d’aujourd’hui le message qui est transmit est: TU NE POURRAS PAS RÉUSSIR TA VIE SI TES NOTES SONT SOUS LES 60%…

Dans ce cas-là, tous les gens de ma génération sont à plaindre? Je ne crois pas. C’est Einstein qui disait:  »Si tu enseignes à un poisson à grimper aux arbres, il croira toute sa vie qu’il est idiot… »

Je rêve du jour où les êtres humains comprendront que la diversité ne veut pas dire nécessairement  »problème ». Je rêve du jour où on acceptera la capacité d’apprentissage, d’orientation sexuelle, des origines, de la race de chacun de nous. Comme ma mère dit souvent  »Je ne verrai pas ça de mon vivant » 🙂

Parution du 4 novembre 2016

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s